À propos du jardin potager

“Il faut cultiver notre jardin.”
Candide ou l’optimisme – Voltaire
Voltaire, le patriarche de la ville de Ferney, avait déjà son jardin potager au château qu’il cultivait selon sa philosophie devenu son adage : « Il faut cultiver notre jardin. » issu de son oeuvre Candide ou l’optimisme.

Tout en ressuscitant cette maxime devenue célèbre, notre projet souhaite respecter des valeurs chères à son auteur, notamment celle de tolérance.

Nous savons également que Voltaire a beaucoup œuvré pour la population locale et pour le développement de la ville de Ferney, alors simple bourg de Fernex ne comprenant que 200 habitants, et entouré de marécages.

C’est dans ce contexte historique et social que nous souhaitons inscrire notre projet d’insertion professionnelle en réhabilitant le jardin potager du patriarche.

Les Jardins de Voltaire sont une association Loi 1901, créée en 2013 permettant à des jeunes adultes en situation de handicap d’apprendre un métier pour intégrer une vie professionnelle en milieu ordinaire et acquérir une plus grande autonomie et citoyenneté possible.

Les Jardins de Voltaire sont issus de l’association gessienne d’insertion par le travail des personnes handicapées (AGITH) créée en 1998 pour aider les personnes en situation de handicap de trouver une formation, un stage ou un travail dans le Pays de Gex.

Ces deux associations distinctes font parties d’un ensemble d’association oeuvrant en faveur des personnes en situation d’handicap dans le Pays de Gex et participant à de nombreuses manifestations culturelles afin de sensibiliser la population sur les difficultés rencontrées par les personnes exclues du monde socio-professionnel.

Description de la parcelle

Notre jardin potager est situé à l’emplacement dit du « Théâtre de Verdure » non loin de l’emplacement même ou Voltaire avait son jardin potager.

D’une superficie d’environ 988m2 (52m x 19m), la parcelle entourée de grands buis taillés se situe au nord-ouest du Château. La parcelle rectangulaire est légèrement en pente dans sa largeur et est délimitée par des allées de 1m50 de large environ.

Le terrain comprend en son centre un grand If centenaire  ainsi que deux vases de part et d’autre de l’If créant une symétrie et un aspect de jardin à la française.

Au nord-est de la parcelle, deux magnolias offrent un lieu d’agrément ombragé d’une superficie de 198 m2 avec quatre bancs/coffres offerts par le Rotary Club de Ferney et permettant de stocker le petit outillage et les effets personnels.

Notre méthode :

la permaculture

La permaculture est une méthode de culture s’appuyant sur 3 principes éthiques fondamentaux :

  • prendre soin de la Terre,
  • prendre soin de l’Humain,
  • partager équitablement les ressources et les récoltes.

Ces principes s’appliquent aussi bien au jardin que dans la vie sociale.

Ce qui caractérise l’approche permaculturelle c’est l’attention portée aux connections entre les différents éléments en présence : en premier lieu le sol et tout l’écosystème qu’il renferme et dont il faudra prendre soin pour préserver une qualité optimale du terrain, notamment avec le compost, mais aussi l’orientation et l’ensoleillement, l’hydrographie, les polinisateurs, la météo, sans oublier le facteur humain (habitation, fréquentation, manutention, récolte, etc.).

Notre Programme

En permaculture, le plus important est la qualité du sol afin d’éviter le bêchage, l’arrosage, l’utilisation d’engrais ou de pesticides. Un bon équilibre du biotope assure un moindre impact des nuisibles (insectes, limaces, etc.).

Le démarrage du potager fût donc par la préparation du sol selon la technique du « mulching». Le mulching qui signifie “paillage” en anglais, est une technique de fertilisation naturelle. La tondeuse mulcheuse coupe le gazon en fines particules qui seront  déposées sur la pelouse.

Afin de constituer un bon terreau naturel, différentes étapes sont nécessaires :

  • pose de cartons sur toutes les parcelles pour entraîner la décomposition de l’herbe ;
  • pose d’une couche de fumier et de compost pour enrichir le sol et activer la décomposition ;
  • pose de paillages (feuilles, herbes, paille) pour préserver une humidité optimale ainsi qu’une bonne chaleur nécessaire à la décomposition des végétaux.

La permaculture repose sur le principe de culture sur buttes qui favorisent un ensoleillement optimal ainsi qu’une bonne gestion de l’hygrométrie. Elle permet également de mieux répartir les différents légumes ou fruits en fonction de leurs besoins en ensoleillement et en eau.

Pour ce faire, un « design » est indispensable car il assure la meilleure orientation des buttes en fonction des différents éléments en jeu (principalement la course du soleil au dessus du site) ainsi que l’aspect esthétique et la bonne circulation autour des buttes. Le design est la partie maîtresse dans l’élaboration d’un projet de jardin potager écologique car de lui découle le succès de la production.